à venir : Exposition collective, Living Cube, commissariat Elodie Bernard, Léo Marin Orléans, 26 octobre-10 novembre 2019
             Road-movie peplum, deux sirènes chez les Argonautes, conférence performée, festival Magdalena, Montpellier, 12 oc 19

             Exposition collective, musée départemental du textile, & performance le 24 avril 2020, Tarn, avril-oct 2020
             Résidence et création scénique, , théâtre Le périscope, Nîmes, 22 mai 2020

             Exposition personnelle, H gallery, Paris, juin 2020

oeuvres

La cellule (Becquemin&Sagot) est représentée par H Gallery, Paris

à propos

"Quels sont les ingrédients d’un film ? Un scénario, un décor, des acteurs, des costumes, une intrigue, une atmosphère, une bande originale, une photographie singulière, une esthétique. Emmanuelle Becquemin et Stéphanie Sagot forment La cellule (Becquemin&Sagot), un duo artistique qui se joue des codes du cinéma, de la performance, du design et de l’art contemporain pour développer un scénario longue durée dont elles sont les actrices et les héroïnes. En déambulant sur un fil ténu situé entre le réel et la fiction, elles se présentent sous les traits et les costumes de sœurs siamoises : une femme répliquée et multipliable. Une femme standardisée, un modèle moderne et stéréotypé, qui devient le personnage d’une intrigue hautement critique. Les deux artistes plantent un décor, choisissent soigneusement les costumes et les accessoires, identiques évidemment. Elles façonnent les objets et les outils qui vont participer au déroulement du récit. Elles se mettent en scène, et, sur un mode à la fois absurde et ironique, vont détourner, retourner, déjouer un système normatif régissant la représentation des femmes."

Pretty hurts, extrait, Julie CRENN

BIOGRAPHIE

Emmanuelle Becquemin née en 1976 et Stéphanie Sagot née en 1975, vivent à Montpellier et travaillent ensemble depuis 15 ans. Stéphanie Sagot est fondatrice du centre d’art et de design La cuisine pour la ville de Nègrepelisse (82) et en a assuré la direction artistique de 2004 à 2015. Elle y développe actuellement un programme d’artiste associée (2018-2020).  Elle est également maîtresse de conférence en arts à l’Université de Nîmes et au laboratoire le MICA, Bordeaux 3. Emmanuelle Becquemin est actuellement en doctorat de création – Institut ACTE, Paris La Sorbonne. Elle enseigne à l’école des Beaux-Arts de Saint Etienne. 
 

Elles ont notamment présenté leur travail en France :

Au Palais de Tokyo, à l’Hôtel de de la Monnaie de Paris, au CRAC de Sète, au MRAC de Sérignan, à la Fondation Ricard à Paris, à La Panacée à Montpellier, au104 à Paris, à la Friche Belle de Mai à Marseille, à la Maison des arts de Malakoff, à la Galerie Duchamp à Yvetot, au CAC Chapelle Saint Jacques, CAC Le Lait et Scène Nationale d’Albi ...

Et à l’étranger :

Au musée de l’Elysée à Lausanne, au musée des Arts décoratifs de Francfort, à la Laune Galery à Tokyo, au musée d’art contemporain de Lima (Pérou), au musée d’art contemporain de Mar del Plata (Argentine), au Loft Etagi à Saint Petersbourg et dans divers Instituts Français (Buenos Aires, Rio, Hanoï, Manille, Mumbaï, Pékin, Shanghai, Istanbul).

 

textes - éditions

PDA_n°_56_28.jpg
lacellule-00-800x531.jpg

contact - newsletter

  • Facebook Social Icône
  • Black Instagram Icon
  • Noir Vimeo Icône